DSIV

AcronymDefinition
DSIVDélégation au Système d'Information Voyageurs (French: Delegation Passenger Information System)
Copyright 1988-2018 AcronymFinder.com, All rights reserved.
References in periodicals archive ?
Commencons par "Il quitte la chambre et se perd dans les escaliers." Dans la premiere description de cette scene, Igitur porte "[begin strikethrough]d'un cote le flambeau[end strikethrough] d'une main la clarte opaline de sa [begin strikethrough]con[end strikethrough]science" (OCI 486 [4] et 850 [4]; DSIV 67).
Dans la premiere description, Mallarme choisit, apres avoir rature "livre" et "flamme, "[begin strikethrough]livre[end strikethrough] volume de leur destinee" et "la [begin strikethrough]flamme[end strikethrough] lueur epuree [de] leur conscience" (OCI 492 et 857; DSIV 58).
Dans une autre revision del'escaher" groupee sous le titre "Autre ebauche," les ombres pures et multiples d'Igitur portent "leur volume [begin strikethrough]en un livre" et "la lueur de leur conscience" (OCI 496 [-] et 861 [3]; DSIV 62).
Dans "[delta]", le sujet de la narration est "la Nuit" et elle se mire sur la surface des "panneaux luisants de sa certitude" (OCI 492 et 858; DSIV 58).
C'est donc qu'"elle se mirat en toutes ces ombres apparues pures avec le volume de leur destinee et la lueur epuree [de] leur conscience" (OCI 492 et 858; DSIV 58).
Leur destinee vecue dans le volume est indiquee "par les marches faites des pierres funeraires de toutes ces ombres" (OCI 492 et 858; DSIV 58) et chaque ombre est faite d'une paire d'images symetriques qui "devaient s'opposer l'une a l'autre, et, les divisions tournant egalement sur elle-meme," parce qu'Igitur descend l'escalier en spirale.
Cet acte revient a "abjurer" ou a renoncer a "l'idee de sa forme telle qu'elle s'etait apparue par son souvenir des genies superieurs charges de reunir ces cendres passees" (OCI 493 et 858; DSIV 59).
Elle suit la lumiere et la plume: "en appliquant la lueur devant les tenebres," la Nuit savait exactement "laquelle des deux portes il fallait prendre" (OCI 493 et 858; DSIV 59).
cet apprentissage des grimoires d'autrefois qu'Igitur ou la Nuit est "instruite de l'architecture des tenebres" (OCI 493 et 858; DSIV 59).
Le bruit cesse, Igitur devient la lumiere elle-meme et il "demeura seule et pure" (OCI 493 et 858; DSIV 59) dans la version "[delta]" de "L'escalier." Dans la version "[beta]", la lumiere nee du sein d'Igitur le consume comme s'il etait une lumiere vivante.
Dans les mots qui eclatent, le lecteur de l'avenir se mirera comine Igitur s'est mire dans 'Tetincelle d'or du fermoir heraldique" (OCI 485; DSIV 66), mais cette fois-ci Igitur s'y montrant comme de nouvelles cendres qui viennent d'etre ajoutees aux anciennes.
Toutes les references aux oeuvres de Mallarme sont tirees, sauf indication contraire, des (Euvres completes I (Paris: Gallimard, 1998) et CEuvres completes II (Paris: Gallimard, 2003) designees OCI et OCII et des Doeuments Stephane Mallarme, nouvelle serie IV, presentes par Charles Gordon Millan (Paris: Nizet, 2005) designes DSIV. Les references au manuscrit de la Bibliotheque litteraire Jacques Doucet sont indiquees par la cote MS 46021 et le numero de feuillet.