FLANC

AcronymDefinition
FLANCForeign Language Association of North Carolina
FLANCForeign Language Association of Northern California (est. 1952)
Copyright 1988-2018 AcronymFinder.com, All rights reserved.
References in periodicals archive ?
L'examen clinique a permis de deceler la presence d'une masse tendue et sensible occupant l'epigastre, le flanc et l'hypocondre droit et s'etendant jusqu'a l'ombilic (fig.
Mais il y a autour de celui-ci de nombreux autres batiments d'une grande qualite architecturale, certains plus discrets et d'autres plus spectaculaires, etablissant un dialogue visuel et spatial avec un site tout a fait exceptionnel sur le flanc nord du mont Royal, et formant un veritable microcosme d'architecture moderne.
Zeiger examine ses yeux, ses naseaux, son aigrette, Camberlin son flanc droit, Baruglio sa croupe, Pierpont sa main gauche, on tourne, Pierpont examine ses yeux, son groin, sa barbiche, Zeiger son bras droit.
Comine le suggere encore aujourd'hui le Guide du Routard (9), on ne roule pas jusqu'a Huautla, on s'y hisse au prix de plusieurs heures " de cahots, de boue, de ruisseaux passes a gue ", longeant " des ravins vertigineux ", traversant " des hameaux miserables ", pour enfin parvenir a la bourgade accrochee a flanc de coteau.
L'Orient le Jour- Un chiot chihuahua nE[umlaut] avec une tache en forme de cEour sur le flanc est devenu la nouvelle mascotte des Japonais.
En outre, son patron de coloration caracteristique: une large zone noire sur le dos et la dorsale qui devient jaune sur le flanc, une barre blanche derriere la tete et une caudale blanche, ne ressemble a aucun de ceux d'especes connues dans la famille.
Pas tres loin de la, un bateau de peche a la crevette de 30 metres gisait sur son flanc.
Je ne me fatigue jamais de contempler le trafic des rames bleues presque silencieuses, identiques pour l'oreille au vent qui effleure des bouleaux, mais encore moins d'attendre (2) sur le quai meme qui s'emboite dans le flanc de la colline.
[8.] Kakkar VV, Howe CT, Flanc C, Clarke MB: Natural history of postoperative deep-vein thrombosis.