TLUS

AcronymDefinition
TLUSTime to Last Unformed Stool
References in periodicals archive ?
Ce sujet est d'un interet clinique important puisque les TPAS et TPL sont tous les deux associes a une apparition precoce de TLUS (Bornovalova et Daughters, 2007), a une dependance physique plus severe (Hesselbrock, 1984), a des taux de rechute plus eleves, a de moins bons resultats face au traitement (Flannery, Volpicelli et Pettinati, 1999) et, enfin, a des consequences sociales, emotionnelles et legales plus importantes (Kokkevi et al.
La majorite des travaux recenses porte davantage sur les traits de personnalite associes a ce desir ardent de consommer ou presents chez les patients souffrant de comorbidite TP et TLUS.
L'impulsivite et les affects negatifs, deux traits de temperament frequemment rencontres chez les individus souffrant de TPL et TPAS, ont ete identifies comme etant des correlats du craving, et pourraient medier l'association entre le TP, le craving et le TLUS.
L'impulsivite semble omnipresente dans l'etude de la comorbidite TLUS et TP du groupe B, non seulement en tant que trait commun aux TPAS et TPL, mais aussi en tant que mecanisme sous-jacent potentiel des TLUS chez cette population a risque (Bornovalova, 2005 ; Casillas et Clark, 2002).
Chez l'humain, l'impulsivite est associee a la dependance et persiste comme trait caracteristique du comportement de l'individu souffrant de TLUS malgre l'arret de la consommation (Allen, Moeller, Rhoades et Cherek, 1998 ; Fillmore et Rush, 2002; Verdejo-Garcia, Perales et Perez-Garcia, 2007).
L'impulsivite a non seulement ete associee au TLUS, mais egalement au craving.
Les donnees disponibles soulignent donc le role central de l'impulsivite dans l'expression des TLUS et des TP, en plus de son association positive avec le craving.
La revue de la documentation scientifique decrite dans le present article tend a soutenir l'hypothese voulant que l'impulsivite et les affects negatifs, par leurs effets sur l'expression du craving, puissent expliquer en partie la prevalence et la severite des TLUS chez les individus souffrant d'un TP.
Nous n'avons pas mis l'accent sur le contexte et les facteurs socioeconomiques, alors qu'il est bien connu que ceux-ci influent sur la manifestation des psychopathologies et la presence de TLUS.
L'impulsivite, les affects negatifs et le craving semblent jouer un role important dans le developpement et la severite des TLUS chez les consommateurs ayant un trouble de personnalite antisocial ou limite.