ZLEC

AcronymDefinition
ZLECZone de Libre-Échange Continentale (French: African Continental Free Trade Area)
References in periodicals archive ?
L'etude augure une croissance durable dans la region, mais qui reste conditionnee par l'entree en vigueur de la Zone de libre echange continental (ZLEC) qui soutiendra la collaboration regionale et renforcera le commerce intra africain.
La ZLEC ainsi que les protocoles relatifs [euro]u la libre circulation des personnes et au march[euro]u[c] unique du transport a[euro]u[c]rien en Afrique, seront [euro]u[c]galement, selon Ouyahia, "des avanc[euro]u[c]es marquantes vers la cons[euro]u[c]cration de la Communaut[euro]u[c] [euro]u[c]conomique africaine, d[euro]u[c]cid[euro]u[c]e [euro]u Abuja en 1991".
Avec un marche africain de plus de 1,2 milliard d'habitants et un produit interieur brut (PIB) de 2,5 billions de dollars, la ZLEC signifie, pour nombre d'experts, la prosperite et la fin de la pauvrete.
[beaucoup moins que] La proximite de l'echeance fixee en 2012 par les chefs d'Etat et de gouvernement pour parachever la creation de la ZLEC, a l'horizon 2017, commande l'intensification des efforts des Etats membres en vue d'etre au rendez-vous de cette importante realisation continentale [beaucoup plus grand que], a indique Sellal dans une intervention a une reunion sur le theme [beaucoup moins que] Integration de l'Union, en particulier la zone de libre-echange continentale [beaucoup plus grand que].
Les experts algeriens divergent sur l'opportunite de l'Algerie d'adherer a la Zone de libre-echange continentale (Zlec) pour l'Afrique dont la strategie de mise en oeuvre a ete adoptee, samedi dernier, a Addis-Abeba, a l'occasion de la 8e conference des ministres du Commerce.
La conference a adopte une strategique de mise en oeuvre du Plan d'action pour intensifier le commerce intra-africain (Biat) et la creation de la Zone de libre-echange continentale (Zlec) a l'horizon 2017.
Le ministre des Affaires etrangeres, Khemaies Jhinaoui, qui etait a la tete de la delegation tunisienne participant aux travaux de la reunion extraordinaire de l'Union africaine (UA), du 17 au 21 mars 2018, a Kigali, Rwanda, a paraphe l'accord instaurant la zone de libre-echange continentale (ZLEC).
On attend de cet espace - la ZLEC - qu'il dope litteralement le processus de developpement et qu'il cree des emplois, par millions, par dizaines de millions, pour les jeunes du continent africain, dans la droite ligne des objectifs de developpement durable et de l'agenda 2063 de l'UA.
La ZLEC etendra ses tentacules sur un marche africain de 1,2 milliard de personnes, pesant un produit interieur brut (PIB) de 2 500 milliards de dollars dans l'ensemble des 55 Etats membres de l'UA.
Le president de la Republique a charge vendredi le ministre des Affaires etrangeres de le representer au Sommet extraordinaire des chefs d'Etat membres de l'Union Africaine (UA), qui aura lieu le 21 mars 2018 dans la capitale rwandaise Kigali, pour assister au lancement du projet de la zone de libre echange continentale (ZLEC).
La decision de lancer le projet de ZLEC a ete prise en janvier 2012, lors de la 18e session ordinaire de la Conference de l'Union africaine.
La zone de libre echange continentale (ZLEC) devrait regrouper la zone tripartite de libre-echange, qui doit inclure le Marche commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA), la Communaute d'Afrique de l'Est (CAE) et la Communaute de developpement d'Afrique australe (SADC).